ISC-UVIRA: Le Comité de Gestion omet le PP des étudiants sur la liste des étudiants inscrit pour l’étouffer en ce moment où ils ont séchés les cours.

Plus d’Une semaine déjà que les étudiants de l’ISC-Uvira sèchent les cours pour exiger le remaniement du Comité de Gestion dirigé par le Chef de Travaux Rostand Mana Shemahamba.

L’action à été déclenchée le 14 Mars 2023, jour qu’une manifestation a été organisée par les étudiants devant les bureaux administratives de cette institution supérieure pour dénoncer la mauvaise gestion de cette institution par le Comité de Gestion nouvellement nommé par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en Juillet 2022.

Un jour après cette manifestation, le Porte-Parole des étudiants à été convoqué à la police.

A cet effet, le Porte-Parole des étudiants de l’Institut Supérieure de Commerce d’Uvira s’est vu être omis sur la liste des étudiants qui sont déjà inscrit pour cette année académique. Cette liste du 16 Mars signée et affichée par le Secrétaire Général Académique, le Chef des Travaux Kijindire Tundwa Arthur amplifie la tension des étudiants et sème la confusion au sein même de certains agents de l’ISC-Uvira. Certains d’entre eux contactés par ShowLine TV nous ont témoignés que Monsieur Jordan Baraka a déjà pris son inscription dépuis le 12 Janvier 2023. Eux-mêmes ne savent pas pourquoi son nom ne figure pas sur la liste.

Contacté à ce sujet, le Secrétaire Général Académique de l’ISC-Uvira n’a pas voulu faire beaucoup de commentaires, mais il a dit: « Aucun étudiant n’a été chassé. Nous demandons aux étudiants de passer au bureau de scolarité pour faciliter la correction des listes, Ils ne viennent pas. »

Le Chef des Travaux, Kijindire Tundwa Arthur ajoute qu’il n’y pas de problème à l’ISC-Uvira.

Le Directeur Général de cette institution qualifie les actions des étudiants comme étant une manipulation politicienne et il ne peut donc dialoguer avec le collège car il ne le reconnaît pas.

Le Conseil des Sages de la Représentation des Etudiants du Congo au Sud-Kivu COSA-REC qualifie cette façon de faire du Comité de Gestion d’une négligence pur et simple de la situation qui prévaut actuellement à cette institution supérieure.

Selon Arsène Cikuru Balinda, le COGE veut étouffer le Porte-Parole des étudiants pour l’obliger à céder à leurs désordres.

Notre Source pense que les autorités compétentes de la ville d’Uvira en particulière, du Sud-Kivu et au niveau national en générale doivent à ce stade intervenir pour sauver cette institution car elle est entrain d’être détruite. « Aucun effort n’est jusque là fourni par le COGE pour trouver solution à tous les problèmes évoqués par les étudiants, le COGE n’a jamais convoqué une réunion avec le collège des étudiants ni même entre eux-mêmes pour résoudre les différends. Ils ont seulement créé un autre groupe WhatsApp des étudiants pour les diviser, C’est pas ça une solution  » a commenté Monsieur Arsène Cikuru Balinda, Conseiller Principal du COSA REC-UVIRA mais aussi, Porte-Parole honoraire des étudiants au sein de la même institution.

Celui-ci appel le Comité de Gestion de l’ISC-Uvira au dialogue avec le collège des étudiants et que le collège actuel soit considéré car la méfiance ne va rien résoudre.

Article

+ There are no comments

Add yours